LE ROTARY CLUB – Une causerie de Guy Chaumont

Vous m’avez demandé de vous parler du Rotary …

Je le fais avec d’autant plus de plaisir que je compte allègrement 55 ans d’appartenance à cette institution.

En 1905, à Chicago, devant la concurrence commerciale déloyale et souvent violente, un jeune avocat  Paul Harris eut l’idée de promouvoir la solidarité entre les hommes d’affaires ; il intéressa quelques amis à cet objectif. Les réunions étaient tenues à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres, d’où le nom de Rotary et son emblème : un roue. Très vite, la notion d’action humanitaire apparut, mais de vives discussions  sur l’évolution du Club ne permirent son développement que fin 1906.

D’après les statuts, le Rotary à pour buts :

Cultiver l’idéal de servir auquel aspire toute profession honorable, avec l’engagement de :

1-. Mette à profit ses relations pour servir l’intérêt général

2-. Observer des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession.

3-. Appliquer l’idéal de servir dans sa vie privée, professionnelle  et publique.

4-. Faire progresser l’entente entre les peuples, et le respect de la paix grâce aux relations amicales entre les membres des professions unis par l’idéal de servir… Belle utopie !…

Ces  engagements sont résumés dans le fameux critère des 4 questions, que tout rotarien devrait connaitre par cœur :

-Est-ce conforme à la vérité ?

-Est-ce loyal de part et d’autre ?

-Est-ce susceptible de stimuler la bonne volonté réciproque et de créer des relations amicales ?

-Est-ce bénéfique à tous les intéressés ?

Aujourd’hui, le Rotary International  est un association qui rassemble plus de 34300 Clubs à ce jour, il est présent dans près de 200 pays ; on compte plus de 1.200000 membres au 30 Juin 2011. C’est le premier « Club Service », créé au monde.

Sa devise est « Servir d’abord ». L’emblème du Rotary est une roue d’engrenage de 24 dents symbolisant le fait que l’esprit de service s’exerce à toute heure de la journéeTrès vite le Rotary se développe, et dès 1917 il crée un fond de dotation qui prendra son nom en 1928,  la FONDATION ROTARY, mais elle n’est érigée en association à but non lucratif, qu’en 1983.

Cette fondation, financièrement distincte du Rotary International, a pour objectif affiché de soutenir les buts et les missions du Rotary au niveau local, national et international.

LES PROGRAMMES DU ROTARY

Objectif prioritaire : l’éradication de la polio : depuis le lancement du programme PolioPlus, en 1985, le vaccin antipolio oral a été administré à plus de 2 milliards d’enfants

Bourses : elles permettent de financer des études à l’étranger dans le but de promouvoir la paix dans le monde et l’entente entre les peuples.

Echange de groupes d’étude :i ils financent les frais de voyage d’équipes de participants non rotariens en début de carrière. Les Rotariens du district d’accueil organisent un séjour comprenant  des activités éducatives et culturelles.

Bourse pour la paix : chaque année plus de 100 boursiers sont parrainés dans l’un des centre du Rotary pour la paix en vue d’un master ou d’un certificat d’études supérieures.

Subventions de District : elles assurent le soutien aux actions de service des districts au niveau local ou à l’étranger ; de plus elles servent à financer des actions internationales montées en partenariat par des clubs ou des districts.