Paul Harris

Paul HARRIS, fondateur du ROTARY (1868-1947)

Fils de George et Cornelia Harris, le second de six enfants, Paul Harris vit le jour à Racine, dans l’état du Wisconsin (E.-U.) le 19 avril 1868. A partir de l’âge de trois ans, il fut élevé par ses grands-parents à Wallingford dans l’état du Vermont. Son union avec Mademoiselle Jean Thompson (1881-1963) restera sans enfants. Diplômé en droit de l’université de l’Iowa, il reçut un diplôme honoraire de troisième cycle de l’université du Vermont.

Avocat de Chicago, né au Wisconsin en 1868, Paul P. Harris, est le fondateur du Rotary Internationnal.

Pour comprendre la naissance du Rotary, et son succès foudroyant, il faut connaître la personnalité de son créateur. Plusieurs ouvrages ont été consacrés à sa vie à commencer par son propre livre My road to Rotary. Leur lecture est passionnante, et pas seulement pour les Rotariens, car Paul Percy Harris est le type même du jeune Américain entreprenant tel qu’on le décrit dans les romans du début du XXe siècle, prêt à faire tous les métiers pour découvrir le monde. Après avoir obtenu son diplôme de Droit, Paul Harris se donna cinq ans pour voyager et acquérir l’expérience de la vie, avant de s’établir comme avocat. Il n’avait pas d’argent et gagna sa vie d’étape en étape. Il fut journaliste à la pige, laboureur, acteur, cow-boy, représentant en marbres et granit.

A l’âge de 28 ans, en 1896, il décida de s’établir à Chicago qui était peut-être la ville des Etats-Unis la plus passionnante à affronter, mais certainement pas la plus séduisante. Son esprit d’entreprise lui permit cependant de se faire progressivement une clientèle. En 1905, il était devenu une personnalité connue et appréciée . Il avait énormément de relations mais peu d’amis intimes. Il se sentait isolé dans la foule, surtout en comparaison de l’amitié et de l’entraide qui régnaient entre les fermiers et les commerçants des villages du Vermont de son enfance. C’est alors qu’il conçut peu à peu l’idée d’un club qui recréerait la même ambiance désintéressée au sein de la jungle des affaires qui était de règle à l’époque. Il existait certes de nombreux clubs à Chicago mais c’étaient généralement des cercles qui ne rassemblaient que des gens de même profession et où les relations restaient superficielles.

Les premiers jours du ROTARY

C’était le 23 février 1905.

Ce jour là Paul P.Harris convia trois amis à se réunir : Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustave E.Loehr, ingénieur des mines et Hiram E.Shorey, tailleur, dans le but de créer un club qui ferait naître la camaraderie entre les hommes d’affaires de sa ville. Cette réunion fut la première du premier Rotary-Club du monde. Le nom « Rotary » fut choisi lors des premières réunions. En le proposant, Paul Harris souligna qu’il convenait fort bien à l’idée originelle des membres de se réunir à tour de rôle ( » in rotation  » en anglais) dans le bureau de chacun.

La croissance du ROTARY

Assurément, aucun Rotarien de 1905 n’aurait pu rêver que l’idée née à Chicago serait un jour acceptée dans le monde entier. Cinq ans après la naissance du Rotary il existait 16 clubs et environ 1500 Rotariens. Puis, l’organisation devint internationale avec la formation d’un club à Winnipeg, au Canada, en 1910.

En 1920, le Rotary mit pour la première fois pied en Europe continentale à Madrid. En 1990, des Rotary-Clubs ont été formés pour la première fois en Unions Soviétique. En 1989, le Conseil de Législation du R.I. vota la possibilité pour les clubs d’admettre des femmes en tant que membres.

On peut espérer que le Rotary sera prochainement réadmis en Chine

Le nom de Rotary International fut adopté en 1922 ; aujourd’hui le Rotary est présent sur tous les continents avec des clubs dans 162 pays. Il s’agit toujours d’une organisation mettant l’accent sur l’amitié et l’aide à autrui. Le concept s’inspirant du village d’enfance de Paul Harris relève aujourd’hui tout à fait d’un village universel.

LA FONDATION ROTARY

Arch Klumpf
En 1917, Arch C. KLUMPH voulut engager les Rotariens dans un grand programme capable de servir l’humanité dans le domaine éducatif. Il jeta les bases de la FONDATION ROTARY et personne ne pouvait alors imaginer que, quelques décennies plus tard, elle serait financièrement une des premières fondations mondiales. Très rapidement elle a acquis une dimension internationale. Elle représente le Rotary auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et de l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.).

La Fondation Rotary, qui est essentiellement financée par des contributions volontaires, est souvent considérée comme l’outil le plus important dont dispose le Rotary en matière d’Action Internationale. En effet, chaque année plus de 1 000 boursiers ont, grâce à cette institution, l’occasion de se rendre à l’étranger. Elle finance l’ambitieux programme Polio Plus dont l’objectif est d’immuniser tous les enfants du monde contre la polio. La Fondation permet également à des groupes de jeunes gens appartenant au monde des affaires et aux professions libérales d’observer sur le terrain le fonctionnement des divers secteurs d’activité d’autres pays. En outre, elle finance les Subventions de contrepartie, le Programme 3 H (Health, Hunger and Humanity, en français :  » la santé, la faim et la dignité de l’homme « ), les bourses de professeurs d’université et les secours aux victimes de catastrophes.

PAUL HARRIS FELLOW

Le médaillon distinctif attestant du titre de Paul Harris Fellow, l’insigne de boutonnière et le certificat sont devenus des symboles respectés d’une contribution financière substantielle à la Fondation Rotary de la part de Rotariens et amis du monde entier. En France, il est de tradition que le PHF soit le témoignage de reconnaissance pour souligner l’attachement rotarien d’un de ses membres et sa contribution effective aux actions du club. En 1998, plus de 625,000 Paul Harris Fellow figuraient sur la liste de la Fondation Rotary. Le témoignage de reconnaissance Paul Harris encourage sans aucun doute un apport constant de fonds aux nombreux programmes de la Fondation favorisant l’entente et la bonne volonté dans le monde.
PH3 Paul HarrisPHF medaillon PH2